Le Cercle

Une exploration des clubs de sports de combat en Seine-Saint-Denis

Eduardo Arroyo, Panama Al Brown, 1902-1951, Grasset, 1998.

PanamaPoids coq panaméen, Alfonso Teofilo Brown, est monté sur un navire américain pour aller combattre à New York. Il connaitra la victoire, la gloire, d’abord aux Etats-Unis puis en France.

Il avait un coup terrible, un direct du gauche, que hélas, il ne pouvait utiliser qu’une fois par combat, car ses phalanges se brisaient sur ce coup. Les photos montrent un très bel homme. La chronique retient ses mœurs scandaleuses pour un boxeur et pour son époque, puisque Panama ne cachait pas son homosexualité. Prince de la nuit, qui buvait du champagne à la bouteille entre deux rounds.

Il perdit sa ceinture de champion du monde lors d’un match suspect, à Valence en Espagne, où il prétendit avoir été drogué par ses adversaires.

Il s’essaya au music-hall dans la Revue Nègre de Joséphine Baker. C’est Jean Cocteau qui le convainquit de remonter sur le ring pour regagner son titre.

Finalement, ses phalanges brisées, Panama Al Brown retourna à New York où il gagnait misérablement sa vie comme sparring partner payé un dollars par round.

La police ramassa son corps inanimé sur la 42° rue, et il mourut des suites d’une tuberculose au Sea View hospital de New York. Son corps fut étrangement volé à la morgue par une bande de fêtards qui promenèrent son cadavre en triomphe de cabaret en cabaret durant plusieurs nuits.

C’est parce qu’il ne parvenait pas à peindre Panama Al Brown que le peintre Eduardo Arroyo décida de rassembler toute la documentation qu’il avait rassemblé à cet effet pour publier cette très émouvante biographie.

C’est en lisant ce très passionnant livre que j’ai eu la curiosité de chercher des images des combats de Panama Al Brown, et constaté combien la boxe avait été filmée, et soigneusement archivée.

Panama Al Brown vs. Maurice Dubois - YouTube

Panama Al Brown KO 12 Teddy Baldock - YouTube

Panama Al Brown vs. Johnny King - YouTube

Panama Al Brown Retains Title : Bantamweight Champion ...

etc

Ainsi il est facile de regarder des films des matches de ce magnifique poids coq panaméen, alors qu’il n’existe par exemple aucune image de la chorégraphie du Jeune homme et la Mort à sa création. C’est la revanche du noble art trop souvent méprisé sur la culture !

Mots-clés: Boxe

Imprimer E-mail