Le Cercle

Une exploration des clubs de sports de combat en Seine-Saint-Denis

Corps et âme : carnets ethnologiques d’un apprenti boxeur, 2000

de Loïc Wacquant, Ediions Agone.   

corpsetâmeA la fin des années 80, une enquête ethnographique sur les quartiers noirs de Chicago a mené Loïc Wacquant dans la salle de boxe des Woodlawn Boys Club et s’est transformée en épreuve initiatique. L’auteur a payé de sa personne, il a subi les phases successives de l’apprentissage de la Boxe jusqu’au combat final d’un tournoi amateur. Pendant trois ans, seul blanc parmi les noirs, il participe aux entraînements aux cotés des amateurs et des professionnels. Les notes consignées au jour le jour dans son carnet de terrain ont fourni la matière d'un livre savant qui se lit comme un roman  et qui marie analyse sociologique, observation rigoureuse des codes et des rites, et ferveur de l'engagement charnel (il parle d’une expérience de « sociologie charnelle »). Au-delà de l’aventure personnelle, il démontre que l’expérience d’immersion est une condition nécessaire à la compréhension de l’art pugilistique, car il y a des  « mouvements du corps qui ne peuvent s’appréhender qu’en acte ». Dévoré par son sujet d’étude, il envisagera même de renoncer à sa carrière universitaire pour passer professionnel chez les poids plume.
C’est un livre sous l’influence de Bourdieu qui étudie le déterminisme social de classe et d’ethnie des boxeurs de ce club de quartier et décrit la salle de boxe comme un territoire exclusivement masculin, dans lequel se construit une masculinité « virile »  (à l’époque il n’y avait pas encore de femmes dans les salles de boxe, ça a changé depuis)
.

Loïc Wacquant est professeur de sociologie à l’université de Californie à Berkeley et chercheur au Centre de sociologie européenne du Collège de France. Il a publié des essais sur la misère sociale ou la vie carcérale.

Mots-clés: Boxe, Bibliographie

Imprimer E-mail